2016, une année d'espoir !
Noël, Nouvel An. Les lampions de la ville, les passants les bras chargés de cadeaux, les conducteurs nerveux, les camions de livraison. Les sans-abris aussi, assis au milieu de cette effervescence frénétique et illusoirement sacrée. Bientôt chacun souhaitera le meilleur aux autres en offrant le superflu, gage d'une attention obligée.

Cop 21, attentats, afflux de réfugiés, crise économique, réchauffement climatique… Les enjeux sont pourtant de taille et semblent inversement proportionnels aux prises de positions de nos dirigeants. L’Homme prétend sauver une planète mais n’a pas l'humilité de tenter de sauver son avenir. Croyant en une croissance perpétuelle basée sur le malheur du plus grand nombre, nous allons, une nouvelle fois, sacrifier à la tradition des bons voeux, des résolutions et des espérances de prospérité...


Introduction
Bienvenu(e) sur le site de COP to CAP, une aventure humaine, une démarche écologique et éco-citoyenne de sensibilisation aux enjeux de demain, à la mobilité du futur et à notre rapport aux autres. Entre l’Europe et l’Afrique, il existe des ponts, des routes à tracer pour que nous puissions enfin construire ensemble le monde de demain.
COP to CAP reliera symboliquement et physiquement l’Europe à l’Afrique à l’aide d’un moyen de transport zéro émission de carbone.
Grâce à l’électricité dont nous redécouvrons les avantages, le but est de couvrir 12 000 kilomètres à travers 25 pays sans polluer. Le chalenge est lancé, suivez l’aventure.


Le défi : 12 000 km de Copenhague à Cape Town en Afrique du Sud sans essence 25 pays d’Europe et d’Afrique traversés à la rencontre des décideurs et des universitaires, décideurs de demain. Présenter une exposition d’information sur les énergies renouvelables et de sensibilisation aux enjeux futurs.

Le véhicule : Le véhicule une véritable vitrine d´énergie renouvelable. Prototype électrique biplace utilisé en monoplace pour le périple, vitesse maximum : ± 90 km/h, autonomie : ± 300 km, poids : ± 70 kg, charge utile : 250 kg, batteries lithium-polymère, panneaux photovoltaïques, freins hydrauliques, ordinateur de bord, ventilation. La motorisation hydrogène envisagée au début a été laissée au profit du tout à l´électrique´.

Le pilote : Xavier Van der Stappen, ethnographe, anciennement reporter, réalisateur, responsable du service audio-visuel de Médecins-sans-Frontières. Auteur de 15 ouvrages, ethnographe spécialisé dans l’étude des relations entre l’Homme et l’Environnement en Afrique. Depuis 1991, Président de l’association Cultures & Communications, il conçoit et réalise des expositions mettant en valeur les connaissances traditionnelles des peuples africains en matière de conservation. Depuis 2004, il développe, avec des ministères de l’Education nationale en Afrique, des expositions et des vidéos pour la promotion des nouvelles technologies. En 2009, il relie Dakar à Bruxelles à bord d’un VEAH - véhicule électrique à assistance humaine en 165 heures de route.



Proximité


Actions


News:          

Admin:      

Copyright © 2010 C&C - All rights Reserved